• Mamzelle Cervelle

Online dating : déjouer les biais pour trouver l’amour


Nous serions 1 sur 3 à avoir déjà eu recours aux sites de rencontre, et 12% à avoir eu une relation sérieuse ou s’être marié avec un partenaire rencontré en ligne. Pourtant le “online dating” n’est pas encore considéré comme légitime car on y associe le manque de romantisme ou bien le risque d’arnaque. Evidemment, avec les nouveaux usages et l’influence de la pandémie sur nos comportements, le online dating est de plus en plus répandu. Mais les arnaques amoureuses ont aussi triplé aux Etats-Unis depuis 2016 !

Alors, peut-on réellement trouver l’amour sincère en initiant une relation en ligne ? Pourquoi les arnaques deviennent-elles de plus en plus courantes ?

Derrière ces questions, des éléments de réponse se trouvent cachés en chacun d’entre nous, dans notre cerveau !


Par @pratikgpta (Unsplash)

Que vaut le romantisme en ligne ?


Le biais culturel

Aaah, l’amour !.. Il n’y a pas que dans les romans ou les films que l’amour intéresse. Être amoureux c’est vivre des émotions fortes, avoir le coeur qui bat, des coups de chaud. Depuis que les psychologues étudient le bonheur, l’amour figure comme l’un des éléments majeurs pour être heureux. La perte de l’amour peut aussi se révéler dramatique psychologiquement et parfois avoir des conséquences physiques tout aussi graves. Et ça ne se contrôle pas puisque l’on parle bien de “tomber amoureux”. En fait, le sentiment amoureux ne relève pas de régions cérébrales comme le néocortex, et qui nous permettraient peut-être un minimum de contrôle. Au contraire, ce seraient donc des structures plutôt primitives du cerveau qui sous-tendraient le grand amour. Il y aurait notamment l’implication des noyaux gris centraux, une zone impliquée dans les processus automatiques (comme quand on apprend à faire du vélo), et de l’hypothalamus, qui fait le lien avec les réactions corporelles (les papillons dans le ventre).

Ainsi, avec ces perspectives relativement charnelles, le recours aux sites de dating semble très distant de notre représentation de la rencontre romantique. Effectivement le fait de se retrouver explicitement en recherche de partenaire, et que cette moitié nous soit proposée avec l’aide d’algorithmes les plus artificiels qui soient, semble opposé à la poésie d’une rencontre hors ligne. D’ailleurs, en évoquant les circonstances de la rencontre avec son partenaire, une amie avait préféré me prévenir d’entrée : “Oh mais tu sais, nous c’est pas très romantique,... on s’est rencontré en ligne”.

Cependant ces biais culturels ne permettent pas de considérer des facteurs spécifiques du monde connecté qui influencent nos comportements pour apporter aux relations en ligne une richesse insoupçonnée.


L’accès à la véritable compatibilité

Certes, les applications de dating utilisent des algorithmes pour nous proposer un ou une partenaire, ce qu'on appelle un “match”. Cette entrée en matière par des intelligences artificielles ne vend pas du rêve mais nous ne devrions pas négliger ses avantages. En effet, alors que la plupart des relations sérieuses sont favorisées par la compatibilité des partenaires autour de valeurs et de styles de vie, beaucoup d’applications permettent aujourd’hui de partager ses valeurs personnelles sur un profil ou bien par messagerie. Le volume d’utilisateurs permet donc d'augmenter les chances de trouver quelqu’un qui serait aligné avec nos intérêts dans la vie. Il ne s’agirait pas de faire des compromis trop importants parce qu’on ne se limiterait qu’à un réseau de connaissances hors ligne. Ainsi, non seulement les matchs peuvent prendre en compte ces facteurs pour nous apporter une bonne compatibilité sur ces points, mais les utilisateurs y ont aussi accès pour favoriser l’émergence de sujets de conversations liés à leurs intérêts!


Une communication très riche

Ensuite, malgré le fait que les modes de communication en ligne paraissent surtout limités au texte et donc superficiels, il ne faut pas négliger la richesse grandissante des fonctionnalités des messageries. Bien sûr, en ligne il nous manque des indices visuels comme ceux amenés par le langage corporel, et qui viennent renforcer la découverte de la personnalité d’autrui. Mais le partage d’émotions est favorisé par une large gamme de fonctionnalités allant des emojis aux GIFs, et de toute façon la possibilité de pouvoir faire des appels vidéos.


La désinhibition en ligne

Alors que même les utilisateurs d’apps de dating considèrent souvent que les autres mentent souvent pour se rendre désirable en ligne, les études ont tendance à prouver que la sincérité peut être favorisée en ligne. L’environnement en ligne n’étant pas soumis à la même pression sociale que les espaces publics, et le fait de pouvoir éditer ses messages permettant aux utilisateurs de gérer leur communication, internet semble sécurisé pour se dévoiler tel que l’on est vraiment. Les scientifiques ont pu montrer que les relations en ligne étaient parfois même plus intimes que celles formées hors ligne, car elles avaient bénéficié d’un rapprochement plus fort dû à la sincérité spontanée des partenaires.


Tous ces facteurs doivent donc nous rendre bien plus à l’aise avec les relations en ligne, que ce soit en tant qu’utilisateur ou en tant que connaissance d’un couple formé sur internet.



Le lien entre biais d’optimisme et arnaques


Les arnaques amoureuses sur internet se placent aujourd’hui dans le top 3 des cybercrimes. Selon le FBI, il s’agit même du cybercrime le plus lucratif aux Etats-Unis, avec plus d’1 milliards de dollars soutirés par arnaque amoureuse en 2021 ! Alors que le documentaire “L’Arnaqueur de Tinder” permet de mettre la lumière sur un cas relativement extrême, comment se fait-il que ces crimes soient les plus courants, et comment se protéger ?


Le biais d’optimisme

Lorsque l’enjeu est très motivant, le cerveau a tendance à nous encourager à nous dépasser pour accomplir cet objectif. Dans ce cadre, il va nous faire négliger des éléments d’information qui risqueraient de nous décourager ou d’éveiller notre méfiance. La perspective de trouver le grand amour étant particulièrement motivante, le cerveau peut être soumis au biais d’optimisme. Ce biais nous empêche donc de donner suffisamment d’importance à des signaux suspects et nous aurons tendance à moins nous méfier lorsque nous nous retrouvons dans une situation où les sentiments amoureux peuvent émerger. Et malheureusement, c’est ce biais d’optimisme qui vient pousser les victimes dans le piège tendu par les escrocs en ligne.


Les principes des arnaques amoureuses en ligne

Une fois que l’on prend conscience de ce biais d’optimisme, il faut aussi noter le procédé systématique pour la plupart des arnaques amoureuses en ligne :

  • Le malfaiteur prend contact en ayant bien repéré le profil pour s’assurer de marquer des points selon les informations à disposition (les centres d'intérêts, etc)

  • Des sentiments très forts sont dévoilés très rapidement pour induire un lien très affectif. C’est ce lien affectif qui va renforcer le biais d’optimisme et donc induire une confiance ‘aveugle’. Par exemple, une rencontre hors ligne ou même un appel vidéo n’a pas encore été possible. Effectivement, la photo de l’arnaqueur est souvent factice, et donc il ne souhaite pas être démasqué. Il prétexte donc avoir une profession ou d’autres circonstances improbables qui justifient la distance géographique.

  • Ensuite, une transaction financière est demandée à la victime, avec une excuse bidon mais avancée comme urgente voire vitale (situation de santé, etc)



Que faire ?


Alors oui, l'amour en ligne est possible et nos biais culturels ne doivent pas nous empêcher d’y voir les véritables possibilités qu’internet apportent à tant d’utilisateurs. Le problème se cache d’ailleurs derrière cette opportunité de créer des liens affectifs, puisque le biais d’optimisme qui rentre en jeu quand le cœur fait ‘boum’. Prendre conscience de ce biais est crucial, et pour se protéger, les experts en cybercriminalité du FBI proposent 6 précautions importantes :

  1. Rechercher le photo du profil sur internet

  2. Aller doucement et ne pas hésiter à poser des questions

  3. Faire attention si le contact veut directement s’affranchir du site de rencontre ou des médias sociaux pour aller sur des messageries hors ligne.

  4. Faire attention si le contact a tendance à isoler psychologiquement du cercle d’amis ou du cercle familial.

  5. Le fait de n’avoir jamais pu assurer une rencontre hors ligne malgré des promesses doit éveiller la suspicion.

  6. Faire très attention s’il y a une demande d’argent, et ne jamais en envoyer.



Références :


140 vues0 commentaire